Contraintes environnementales et anthropiques
 

4 zones principales avec les recommandations

1)  Partie sud-est du bassin : Bruay-Béthune-La Bassée-Lens :

(Zone est de la craie libre et une partie de la craie captive)

q       elle est à la limite de ses capacités souterraines

q       pollution des eaux souterraines et de surface

q       nombreuses agglomérations et sites pollués

      Recommandations: Repenser la gestion 

q       Traitement des rejets des usines et des agglomérations

q       Installation d’une station de jaugeage sur la Loisne

q       Economies d’eau

q       Préservation des zones humides, du mécanisme de dénitrification naturelle

q       Inventaire des forages artésiens désuets

  2)   Partie sud-ouest du bassin : Fruges –Lisbourg-Aire sur la Lys-Lillers

(Zone ouest de la craie libre et une partie de la craie captive)

q       elle est relativement peu exploitée et plus protégée des pollutions

q       contient des zones naturelles d’importance comme la haute vallée de la Lys

q       phénomènes importants d’érosion des sols

Recommandations : Repenser la gestion 

q       Maintien du débit des rivières menacé par l’exploitation excessive de la nappe

q   Précautions pour les nouvelles exploitations

3)  Partie nord du bassin : zone de craie captive et zone de plaine

q       Approfondissement des aquifères

q    Diminution de la productivité

Recommandations

q       Recherches en eau dans les sables landéniens au nord de la zone

q       Surveiller les volumes réalimentant les canaux et ceux qui transitent

q       Surveiller l’étanchéité des canaux

4)   zones  humides : Erquinghem, Beuvry, Cuinchy, Festubert , Haute Lys…

Plusieurs zones humides sensibles sont recensées sur le bassin versant de la Lys :

è  Importance écologique ZNIEFF

è Importance pour la ressource en eau : très sensibles aux variations de niveaux de la nappe sous-jacente. Elles constituent des milieux tampons entre eaux souterraines et eaux de surface et constituent des sites d’autoépuration

Recommandations

q       Zones qui doivent être préservées

q       Les surexploitations de la nappe peuvent perturber ces milieux.

q       Un niveau minimum de nappe doit être garanti en période d’étiage

Page suivante

Accueil