Sortie héronnières  en Forêt de Nieppe

Dimanche 9 mars 2003


Reproduction
Les hérons cendrés se reproduisent de février à juillet. Ils nichent généralement en colonies, appelées héronnières, au sommet des arbres. Ils y construisent un nid plat, en forme de plate-forme, où la femelle viendra pondre de 3 à 6 oeufs bleu clair. Ces oeufs vont être couvés alternativement par les deux parents pendant 25 à 28 jours. Les jeunes qui basculent hors du nid sont voués à la mort, car les parents ne viennent pas les nourrir au sol. C'est souvent le cas du dernier né (avec quelques jours de retard sur les autres). Des vents violents peuvent également être la cause de la mortalité des poussins. Ceux qui ont survécu prennent leur envol vers 50 jours et quittent le territoire des parents au bout de 8 à 9 semaines.

Nourriture
Le héron se nourrit le plus souvent de poissons mais, il n'est pas exclusivement ichtyophage. En effet, son régime alimentaire est également composé de batraciens, de reptiles, de crustacés, de petits mammifères (musaraignes d'eau, campagnols, surmulots, rats) d'oiseaux et même de végétaux (bourgeons). Le héron cendré ne néglige pas non plus les insectes et les mollusques terrestres et aquatiques. Le héron peut digérer les arêtes mais il n'en est pas de même pour les poils de rongeurs qu'il rejette ainsi que tout ce qui est non digestible
sous forme de pelotes. L'analyse de ces pelotes de déjection confirme son alimentation diversifiée.



un repas à base essentiellement de crustacés